Very Good Trip : une semaine à Las Vegas (nov 2015)

Introduction :

Après avoir évoqué l’idée de retourner passer une semaine de congés à Las Vegas, nous avons essentiellement entendu de nos proches ou amis: « Encore » ou « Y’a quoi à faire pendant une semaine à Las Vegas  » ?

C’est vrai qu’on pourrait se poser la question d’un séjour d’une semaine dans une ville qui n’a que des casinos à proposer….sauf si on prend la peine d’aller voir un peu au-delà du Strip (au propre comme au figuré…)

Dimanche 8 novembre 2015 :

Réveil matinal car notre avion est à 9h10 à Roissy et comme il faut y être trois heures avant…

Heureusement que nous avions choisi de passer la nuit à l’hôtel Ibis CDG, ce qui présentait plusieurs avantages à nos yeux :

  1. se lever à une heure raisonnable : nous habitons à 1h de voiture de l’aéroport.
  2. avoir le sentiment que le voyage commence un jour plus tôt : on quitte son « chez soi » à j-1.
  3. se souvenir du zoo de Washington visité en mars dernier, même si l’ibis et le flamand rose ne sont pas exactement les mêmes !

vegas2015-001

Notre vol United à destination de San Francisco est à l’heure. Seule particularité : en partant à cette période de l’année, on est à la limite du jour et de la nuit pendant une grande partie du trajet. Nous verrons quand même le Groenland…

Vegas2015-002Vegas2015-003

Pour le reste : films à la demande et « pasta or chicken » pour essayer de tromper le temps et parfois l’ennui des 12h de vol !

Comme toujours, le passage de l’immigration semble interminable. Nous avons deux heures pour attraper notre correspondance vers Vegas. Ça risque de coincer….

Heureusement, avec l’aide d’un employé de l’aéroport, nous pouvons utiliser les bornes automatiques du système APC (Automated Passport Control). Gain de temps indéniable.

Nous poursuivons tranquillement notre parcours vers Sin City même si la journée commence à être longue.

Nous nous moquons même gentiment de touristes asiatiques qui s’effondrent de sommeil dès le décollage !

Vegas2015-004Vegas2015-005

Nous profitons de la lumière de fin de journée pour admirer les paysages des alentours lors de l’approche finale.

Vegas2015-007

Toujours ravis d’apercevoir le Strip et de s’amuser à énumérer les casinos dont on reconnait facilement les silhouettes : Luxor, Excalibur, Bellagio et autres Strastosphere..

Après avoir fait connaissance avec notre voiture et au bout de 22h de voyage, nous arrivons enfin à notre hôtel : le Vdara.

Vegas2015-008

Surprise, le coucher de soleil est à 17 heures !

Le temps de défaire les valises et il fera nuit noire…

Vegas2015-009

Lundi 9 novembre :

Pour mieux digérer le décalage horaire, nous avons prévu une journée cool sans trop d’activités.

Le réveil est forcément plus tôt que prévu, nous sommes encore calé sur le fuseau horaire de Paris.

En prenant la direction de l’Outlet Sud, il est évident que nous prenons la pose devant le célèbre « Welcome to Las Vegas » et remercions les compatriotes québécoises de Céline Dion qui ont eu la gentillesse de faire la photo..

Vegas2015-007

En 2011, nous nous y étions arrêtés en tenue de mariés, pour la postérité, après la cérémonie dans notre wedding chapel.

Dès 9h, nous faisons l’ouverture et sans dévaliser la boutique Levi’s, nos cartes de crédit y laissent quand même un bon souvenir…

Nous irons découvrir l’Outlet North, histoire de savoir de quoi on parle lorsqu’il faudra conseiller les roadtrippers sur ce qui est le mieux : nord ou sud ?

Casse-croute léger dans notre chambre avant une petite virée à pied sur le Strip jusqu’au Caesars’ Palace.

Nous passons devant le Bellagio au moment du spectacle des fontaines. Alors, forcément on prend le temps de le regarder. Toujours aussi élégant et raffiné avec un choix musical parfait.

Vegas2015-012

Nous nous rendons compte assez rapidement que ce n’est pas la période de grande affluence à Las Vegas : on arrive à arpenter le Las Vegas Boulevard sans être bousculé ! Gros changement par rapport à nos visites précédentes faites en septembre.

Vegas2015-013

Comme chacun sait, une des conséquences de la marche (et ici on marche toujours beaucoup), c’est qu’on finit avec l’estomac dans les talons.

Raison de plus pour diner au buffet du Planet Hollywood qui a un excellent rapport qualité-prix (environ 25$ par personne).

C’est toujours un étonnement de voir à quel point les Américains ont de l’appétit dans ces « all you can eat » : est-ce que les pinces de crabe sont si chères pour s’en servir des montagnes ?

Et ce n’est malheureusement jamais une surprise de voir le gaspillage de nourriture…

Pour finir la journée, une petite marche digestive pour rentrer à l’hôtel sera la bienvenue.

Mardi 10 novembre

Nous profitons du panorama offert par les larges baies vitrées de notre chambre. Quand on dit “offert”, c’est une image. Nous sommes à Vegas et  tout a un prix. Cette année encore, nous avons privilégié la “Moutain View” à la “Strip View”.

Même si c’est agréable de voir toutes les lumières du Las Vegas Boulevard, on s’y habitue assez vite. Alors qu’admirer les lumières du matin ou du soir sur les montagnes, selon que le temps est beau ou orageux, on ne s’en lasse jamais.

C’est normal, Dame Nature aura toujours une longueur d’avance sur l’être humain qui ne fait que copier (même avec talent) !

Vegas2015-010

Le temps est frais et les sommets sont emmitouflés dans une écharpe de nuages…qui, une fois partis, laisseront un manteau tout blanc.

Vegas2015-011

Quelques courses au Wallmart du coin. Il y a toujours un “walmart du coin” quelque part dans les grandes villes américaines…

Nous nous rendons ensuite au musée de la Pègre – the Mob Museum.

Vegas2015-014

Situé dans l’ancien tribunal, il retrace toute l’histoire des gangsters des USA. Pas uniquement ceux de Vegas mais vraiment l’ensemble du pays.

Vegas2015-016Vegas2015-017Dollars !

Malgré l’absence d’audio guide en français et en dépit du nombre  de panneaux à lire, on arrive quand même à se faire une idée de ce qu’était l’industrie du crime et des millions qu’elle brassait (comme aurait dit Mr Budweiser).

Si vous avez entendu parler du Massacre de la Saint-Valentin, vous pourrez découvrir le véritable mur où les membres du clan Moran furent abattus par des tueurs probablement à la solde d’Al Capone.

Vegas2015-018

Une visite très instructive où nous croiserons quelques visages familiers déjà aperçu lors de notre découverte d’Alcatraz lors d’un voyage précédent à San Francisco….Al Capone étant le plus célèbre d’entre eux…

Mercredi 11 novembre

Aux Etats-Unis aussi ce jour est férié. Mais ce n’est pas uniquement l’armistice de 1918 qui est célébré. La Nation rend hommage à tous ses anciens combattants. C’est pour cela que nous croiserons beaucoup de soldats d’une époque pas si lointaine : le Vietnam.

L’image du Mémorial de Washington nous reviendra à  l’esprit…

Nous désirons nous éloigner un peu de la ville et avons décidé de revisiter la partie de la Vallée du Feu que nous ne connaissons par encore.

Au bout d’une heure de route, nous sommes au Visitor Center de ce State Park. Notre objectif est clair :  trouver la Fire Wave.

10-Vegas201511-Vegas2015

Comme il ne nous est pas possible de participer au tirage au sort pour la “vraie” wave de Coyote Buttes North située en Arizona, nous nous contentons de celle de la vallée du Feu.

12-Vegas201513-Vegas201514-Vegas201515-Vegas2015

Nous profiterons un long moment du lieu, quasiment seul puisqu’ en ce jour de Veterans Day il n’y a pas beaucoup de monde.

Nous poursuivons notre exploration du parc en partant sur le chemin des éléphants.

15-1-vegas_201515-2-vegas_2015

Ou plutôt d’un éléphant. Celui du bien nommé “Elephant Rock”.

15-3-vegas_2015

Comme nous avions déjà eu l’occasion de visiter une partie du parc lors d’un précédent séjour, nous nous sommes limités à découvrir ce que nous n’avions pas encore vu.

Pour le retour vers Las Vegas, nous empruntons la route 167 qui passe à proximité du Lac Mead. Ce n’est pas le trajet le plus direct, mais elle est bien plus agréable que l’I15 avec tous ses camions…

16-1-vegas_2015

Notre petite halte rapide à la Marina de Callville Bay confirmera deux choses : que l’assèchement du lac avec le niveau d’eau en baisse est  bien réel et que la saison touristique au mois de novembre n’est pas celle du mois d’août.

Jeudi 12 novembre

 

Ce jeudi sera le jour de la découverte de paysages vraiment inédits.

Pour mémoire, il n’est pas inutile de rappeler que Las Vegas est  grosso modo situé en plein milieu du désert.

Pourtant à mois d’une heure de route du Strip, vous pouvez vous retrouver en plein milieu de la montagne avec des sommets enneigés !

Vegas_2015_030

Pour cela, il faut aller au mont Charlerston.

Vegas_2015_031Vegas_2015_032

Nous faisons une petite randonnée d’une heure et demi sur le versant ensoleillé. Les pieds dans la neige. Quelle surprise pour nous !

Vegas_2015_033

Nous profitons ensuite du point de vue sur la vallée depuis le Desert View Overlook.

Vegas_2015_034

Au retour vers Las Vegas, nous traversons une longue route toute droite bordée de Joshua Tree.

Vegas_2015_036Vegas_2015_035

Comme quoi, il n’y en a pas que dans le parc du même nom, situé près de Palms Spring.

Le retour sur Vegas en fin de journée nous permettra d’apprécier les couleurs du soleil couchant se reflétant sur les casinos du Strip.

Vegas_2015_037

Vendredi 13 novembre

Notre dernière journée s’annonce sous le signe de la coolitude.

Rien de particulier jusqu’au soir, nous prévoyons juste de déambuler sur le Strip en faisant quelques photos.

Afin de profiter des belles lumières du matin, nous sommes avant 8h dans le monorail qui part du Vdara et va en direction du Mandala Bay. Il n’y a pas grand monde et c’est parfait.

28-Vegas201526-vegas201532-Vegas201524-Vegas2015

Le week-end à Vegas est toujours synonyme de forte affluence…même si c’est devenu depuis fort longtemps une destination familiale.

33-Vegas201525-Vegas201523-Vegas2015

En début d’après-midi, nous décidons de faire un break à notre hôtel avant de ressortir un peu plus tard.

Machinalement, nous allumons la télé et en zappant sur CNN, nous voyons un journaliste en direct de Paris…le panneau “Breaking News” et le déroulé en bas de l’écran nous intrigue puis nous glace d’effroi  :  Terrorist Attack.

Nous comprenons que quelque chose de très grave se passe à Paris et via notre tablette nous suivons les évènements sur les chaines d’information françaises.

Sur CNN, nous entendrons Obama avant notre président. Lorsque  Hollande déclare la fermeture des frontières alors que notre retour est prévu demain, c’est un peu la panique.

Nous n’avons aucune idée de ce que nous devons faire et le Consulat de France à Los Angeles, contacté par téléphone, en sait encore moins que nous.

De toutes façons, comme nous ne pouvons rien faire pour le moment, nous ne changeons pas notre programme de la soirée : le concert de Céline Dion au Caesars’ Palace.

Lors de notre visite de 2013, c’est Elton John qui tenait l’affiche mais cette fois Céline est de retour dans son théâtre.

Musicalement, nous sommes plus fan d’Elton que de Céline mais nous avions décidé d’aller la voir parce qu’une star de cette stature, qui plus est dans la salle construite pour elle, mérite le détour.

Et nous n’avons pas été déçus.  C’est un show fabuleux : lumière, musiciens,  choristes. Tout est au niveau de la vedette.

36-Vegas2015

Pour ce qui est des photos, bien évidemment elles sont interdites. Sauf, apparemment, pour les fans installés aux 1ers rangs qui eux ne manqueront pas de faire des selfies avec Céline !

31-Vegas2015

Céline Dion aura un mot chaleureux pour la France au moment de monter sur scène. Quelques “Merci” fuseront du public.

Après avoir diner au Tequila  Taqueria, un sympathique Tex’Mex situé au Bally’s, nous regagnons notre hôtel et suivons la triste actualité sur les chaines d’info françaises.

Impossible de savoir si les frontières sont fermées ou ouvertes…

Samedi 14 novembre

Good Bye Begas

Nous n’avons pas le choix, il faut rentrer à Paris. Notre vol via Chicago est maintenu.

Nous quittons l’aéroport de Las Vegas sous un soleil radieux.

 

 

Nous survolerons des paysages qui nous sommes familiers ; c’est quand même notre 5ème voyage dans l’Ouest.  Mais nous ne lassons jamais de le redécouvrir.

45-vegas201544-vegas2015

Après environ 4h de vol, c’est au soleil couchant que nous arrivons à Chicago, ville célèbre pour ses gangsters au moment de la prohibition mais aussi parce qu’Obama y a fait ces premières armes politiques.

46-vegas2015

En attendant d’embarquer pour Paris, nous discutons avec un jeune couple d’Américains qui part en voyage de Noces en Europe. La situation les inquiète un peu, nous essayons de les rassurer et leur souhaitons un bon séjour.

42-vegas2015

Notre vol est au 3/4 vide et nous ne manqueront pas de places. Il est probable que beaucoup ont annulé leur voyage en France. Nous apprendrons plus tard qu’American Airlines n’avait fait partir aucun avion à destination de Paris ce soir-là.

A la porte de l’avion, nous aurons droit à un dernier contrôle de passeport avec  des chiens renifleurs…

Au bout d’un vol tranquille nous retrouvons notre pays,  la France.

Nous savons que notre Very Good Trip va s’effacer devant la réalité de la tragédie que Paris et tout le pays vient de vivre.  Nos souvenirs nous aideront à reprendre le travail…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s