Symphonie sur la Cinquième

Lorsqu’on pense aux Etats-Unis, deux symboles plus forts que les autres viennent spontanément à l’esprit  : Hollywood et New-York.

NYC-000NYC-001

Pour ce qui est de la Californie, après plusieurs voyages  le livre des souvenirs est quasiment complet.

Pour ce qui est de New-York, la page était blanche : nous n’y étions jamais allés.

L’Ouest Américain est horizontal, avec ces grands espaces à perte de vue.

New-York et encore plus Manhattan,  est vertical. Les gratte-ciels portent bien leurs nom tant ils donnent l’impression de se perdre dans la voute céleste.  Sûr que les plus hauts doivent chatouiller les pieds des Anges.

Les étendues de l’Ouest Américain sont calmes et silencieuses.

Les rues et avenue de Big Apple sont une symphonie de bruit et de klaxons. Sur la 5ème comme sur les autres.

NYC_001

Commencer la visite de New-York par la Statue de la Liberté et Ellis Island, c’est refaire un peu le périple des immigrants qui débarquaient les bagages pleins de souvenirs d’une vie qu’ils quittaient.

NYC-002

Est-ce que l’espoir prenait la place dans leurs valises une fois descendus du bateau ?

Miss Liberty est une honorable vieille dame qui en impose encore.

NYC-003NYC-005NYC-006-liberty

Les constructions récentes de Manhattan ne réussiront pas à la démoder !NYC-004

La visite d’Ellis Island procure un tout autre sentiment.

NYC-007-EllisNYC-009

Dans le hall immense, on imagine sans peine l’animation qui devait y régner. A travers les expositions, on partage l’angoisse vécue par tous ces gens à la poursuite du Rêve Américain. NYC-008-ellis

Un trait de plume administratif pouvait effacer des années d’économie pour trouver une vie meilleure.

De quoi relativiser la petite angoisse que l’on a parfois au moment de passer l’immigration lorsqu’on arrive  à JFK Airport.

Ellis Island, fermé  en 1954, c’est de l’histoire ancienne.

Le Mémorial du 11 Septembre, c’est notre présent.

NYC-013-Gzero

Nous sommes contemporains de cet évènement et nous nous rappelons aisément du moment où nous avons appris ce qui se passait à Manhattan.

Les  deux bassins qui marquent l’emplacement des Twin Towers sont comme le lieu impose qu’ils soient : sombres et sobres. Le musée est un témoignage fort de ce qui est arrivé ce matin-là.

NYC-012-Gzero

Quant à la Freedom Tower, encore plus haute, plus imposante que les tours jumelles, chacun y verra ce qu’il aura envie d’y voir :  résilience d’une ville ou arrogance d’un pays.

NYC-010-Gzero

A  Manhattan, la verdure est une denrée rare.  C’est pour cela qu’il y a Central Park.

NYC-014-CentralPKNYC-015-CentralPK

Avec quelques curiosités comme le bien nommé “Turtle Pond”, Etang aux Tortues, où les cousines des Tortues Ninja se prélassent tranquillement.

NYC-016-CentralPK

NYC-018-CentralPK

NYC-017-CentralPK

Pour s’éviter un torticolis persistant à force de contempler New-York du bas, le meilleur remède est d’aller admirer la ville d’en haut.

NYC-023-BuildgNYC-022-BuildgNYC-021-BuildgNYC-020-Buildg

Au sommet du Top of the Rock, la vue est imprenable.

NYC-033-TopRockNYC-030-TopRock

A la nuit tombée, les lumières s’allument et l’étendue de cette agglomération apparait comme une évidence :  Manhattan, n’est qu’une partie de la Grosse Pomme.

NYC-031-TopRock

NYC-032-TopRock

NYC-034-TopRock

Nous y sommes resté que six jours et avons pris plaisir à découvrir “pour de vrai” les incontournables comme Times Square, Grand Central ou encore la 5ème Avenue et tout ces lieux mythiques.

Mais il nous faudra revenir, nous n’avons croqué qu’un petit bout de Big Apple !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s